Gris Paris

IMG_1332-0.PNG

Gris, un peu de rose clair, ou le turquoise
Mais vraiment il y a une patine de grisaille
Partout cette vielle ville

Attentions, les chiens ont chié
Et parfois les mauvais odeurs
S’affronter les narines

Les épaules de Parisiens va frapper leur oreilles, ou presque
L’angoisse est évident dans tous
Le visage, l’énergie nerveuse,
Dans les doigts quand ils cherchent
Une cigarette, un bric,
Le regard de côté
Un souffle de l’air
Gris…

La tension ne peut pas être soulagé
Il y a trop de sardines dans cette boîte
Les écailles gris, et l’odeur

L’evasion n’est pas possible
Il est dans les son os, dans les cheveux

On aime le Gris, le gras, le froid
Il est dur, pas très accueillent
Mais c’est mystère
On aime toujours

Comme le gris brouillard
On ne peux pas voir très clairement
Et on cherche, toujours, pour l’éclair
La réponse

Peut-être un serpillière
De laver et rincer tout ce gris
Que salir cette fenêtre

Pour l’instant on peut rester dedans
Il fait froid dehors
On reste dedans le café
Avec un express, et une cigarette

Le fume gris a monté, et rejoindre
Les fumes des autres, et bientôt
Le gris dans le salon est pareil de la reste de cette vielle éphémère.

Categories: Uncategorized

Author:ivyeats

Ivy Dai is a chef, food writer and food TV host. The California native is a graduate of Le Cordon Bleu in Los Angeles and has trained with renowed pastry chefs at Hediard and Lenotre in France.

Subscribe

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: